VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Cyril Mira open-shove 450 000 jetons soit un peu plus de 7 blindes au bouton et Paul van Oort paye en petite blinde avec QdAc.

Le Français retourne AhTs et s’incline à l’issue d’un tableau AdKs2cQs2d.

Paul van Oort pointe à 5,7 millions à quelques minutes de la pause. Cyril Mira empoche lui 23 000€ pour son parcours.

Les 5 derniers survivants sont assurés d’un gain de 30 000€.

José Astima envoie 930 000 de grosse blinde avec KdTd après une ouverture de Cyril Mira au bouton. Le Français paye avec 5h5c et perd le flip après que la croupière ait déballé un Tc en doorcard.

A l’issue du coup, Cyril passe dernier de la classe avec 450 000 jetons.

Il reste 14 minutes à jouer dans le niveau 30000-60000 (60000) avant une pause de 15 minutes.

WPTDS Brussels : Van Oort déroule

dimanche, 11 novembre 2018 par

Paul van Oort pointe à 5,5 millions de jetons après 3 pots remportés de suite sur les blindes 30000-60000 (60000).

Le Néerlandais défend en grosse blinde avant de check-call 200 000 de Peter Jaksland sur un flop 9s8h6c. Sur le tournant 4h, van Oort checke-raise à tapis pour 2,5 millions quand le Danois mise 250 000. Après 30 secondes de réflexion, Jaksland garde ses 2,2 millions et jette JcJh face-up.

Sur le coup suivant, Rico Roumen limpe en début de parole et Danny van Zijp porte les enchères à 275 000 jetons juste à sa gauche. Paul van Oort paye en petite blinde et Roumen complète pour découvrir un flop Tc9h2d qui ne provoque pas d’action. Sur le tournant Jc, le chipleader mise 500 000 jetons et se fait payer rapidement par Roumen. La rivière est un 8s et Paul van Oort envoie cette fois son tapis pour 2,8 millions. Rico Roumen tanke une minute avant de folder Ac7c face-up !

Dans la foulée, Paul van Oort place un 3-bet à 490 000 jetons du bouton après une ouverture de Peter Jaksland au HJ. Le Danois paye avant de check-fold sur une mise à 390 000 jetons sur un tableau 2cJcTh As. De quoi monter à 5,5 millions de jetons sur les 16 en circulation sans montrer ses cartes !

Dans la foulée, les joueurs décident de ne pas prendre de pause dîner et de manger en table.

Tombé à 600 000 jetons alors que les blindes sont passées à 30000-60000 (60000), José Astima 3-bet shove de grosse blinde avec AcKh après une ouverture de Danny van Zijp qui paye dans la seconde.

Le Néerlandais retourne TdKc et permet à son adversaire de revenir à 1,3 million. Le Français est toujours dernier de la classe alors qu’il reste 42 minutes avant la pause dîner.

Les survivants ont assuré 23 000€.

Fin de parcours pour le Français qui s’incline 5 minutes après la sortie de Cheng-Wei Yin

Le Français paye en petite blinde avec Ac7h après un open-shove du bouton de van Oort qui ne peut retourner mieux que Qc9d.

Le tableau 4d6cJd 7d 5d met fin au parcours du tricolore qui encaisse 17 550€ pour son deep-run au Grand Casino Brussels.

Tal Sardal

Tal Sardal

Il n’y a plus de Belge dans le Main Event WPTDS Brussels 2018.

Cheng Wei Yin a trouvé une quinte au flop et tout est allé au milieu contre Danny Van Zjip. Le Néerlandais avait deux paires et le tournant lui a amené un Full House, condamnant son adversaire à filer à la caisse pour chercher son gain de 13 550€.

CWY a fait tapis 700 000 jetons sur Qc9sKh après avoir effectué sa mise de continuation et s’être fait relancer à 250 000 jetons par van Zijp qui a payé avec QhKc. Le JcTc de Cheng n’a pas pesé lourd après un tournant Qd et une river 8s.

cheng-wei-yin-ft

Après 50 minutes de jeu sur les blindes 25000-50000 (50000), Cyril Mira défend sur une ouverture UTG de Paul van Oort.

Le Français check-call sur le flop JhQd3d et il n’y a pas d’action sur le tournant 2d. Mira envoie ensuite 220 000 jetons sur la rivière 2s avant de snap-call quand van Oort relance à 700 000 jetons.

Van oort flashe AhKc et s’incline face au Qs8c de Mira qui grimpe à 2,5 millions alors que van Oort passe à 2,3 millions.

José Astima envoie 400 000 jetons et tapis du cutoff avec Ah et Cheng-Wei Yin décide de payer au bouton avec KhTd.

Le tableau 5h4dQhAc7s permet au Français de revenir à 1 million et de laisser la place de lanterne rouge à Tal Sardal.

Un pot remporté contre Danny van Zijp postflop puis un 3-bet et un continuation-bet qui passe contre Cyril Mira ont permis à Paul van Oort de monter à 3,6 millions de jetons soit presque deux fois la moyenne de 2 millions.

Tal Sardal et José Astima ont moins de 10 blindes, José étant le plus en danger avec 400 000 jetons.

Il reste 38 minutes à jouer dans ce niveau 25 000-50000 (50000) puis les joueurs disputeront le niveau 30000-60000(60000) avant de partir en pause dîner pour 45 minutes.

BannerEvent

Juste à côté, les 17 rescapés du High-Roller sont partis en pause alors que la bulle dure depuis presque une heure (124 inscriptions). Roger Hairabedian, Laurent Polito, Ludovic Sultan, Joris Ruijs, Vincent Gabel, Raoul Refos, Tobias Peters, Alexandre Reard ou encore Laurent Michot sont toujours dans la course au premier prix de 65 000€…

WPTDS Brussels : Reprise

dimanche, 11 novembre 2018 par

La finale recommence sur les blindes 25000-50000 (50000) avec 8 joueurs.

Le prochain sortant empochera 13 550€.

FT

Chipcount(dans l’ordre des sièges)

SeatNameCountryChipcount
1Cyril MiraFR2.265.000
2Paul van OortNL2.785.000
4Tal SardalFR660.000
5Jose AstimaFR710.000
6Cheng-Wei YinBE2.310.000
7Rico RoumenNL1.800.000
8Danny van Zijp NL2.770.000
9Peter JakslandDK2.600.000
HAUT